Melancholia
Mascarade

Paris, 2012.
Céramiques, support métallique// Ceramics, metallic support.


Critique de la société des apparences à travers le thème du masque.


Ces masques qui pleurent sur le thème de Melancholia sont relié à l’ensemble Mascarade, qui est une critique de la société des apparences. Ces visages fait à partir de mes propres traits montrent un aspect personel caché derrière un autre masque, une sensibilité, une fragilité que la société ne veut pas voir. 

//Melancholia. 
Those crying masks on the theme of Melancholia are related to the project Mascarade, which is a critic of society of appearrances. Those faces made out my own figures show a personal aspect hidden behind mask, a sensibility, a fragility meant to be hidden by society. 






dimensions : 


Mark
(CC) CHARLOTTE CORNATON